23 février 2005

 Lettre au piano
 
 Elle jouait au piano.
D'une main, avec quelque chose dans le post qui faisait penser un peu à un enfant.
Ses notes qu'elle produisait.
Légères, un peu aériennes, de quelques touches toutes simples ont on imaginait pas qu'elles puissent produire ces notes.
Puis elle s'arrête.
Je croise mon regard avec le sien.
Des yeux grands, lumineux.Une pupille un peu grande en cet instant, un gouffre baigné de l'océan d'un changeant de son iris.
Ses yeux, sa petite moue sur les lèvres à peine bombées comme quelqu'un d'à la fois malheureux et qui en même temps est comme s'il avait été pris une main dans le sac à faire quelque chose d'interdit.

Elle continue.Quelque accords de sa composition.
Le silence se fait de lui-même au bout de quelques secondes.Puis toujours sur ses accords elle commence à chanter.
De l'anglais, on ne comprend pas le sens réel mais on trouve dans cette chanson un mélange inexprimable de beauté et de tristesse.Maintenant on n'ose même plus bouger, on écoute.

Elle continue toujours, concentrée tout en ressentant profondément la chanson. On voit ses bras, sa gorge, son visage, minces, pâles, comme une oeuvre de givre que l'on aurait peur de casser.
Elle est en elle-même cristaline à ce qu'il parapit en cet instant, fragile.
Sa voix sort de sa gorge comme une sorte de brise légère.Tout en elle fait penser à l'air, à la fraicheur et à la délicatesse.
La porte s'ouvre et quelqu'un rentre.Tout à coup elle relève la tête, encore cet air un peu effarouché que j'avais surpris tout à l'heure. La bouche se ferme , les mains abandonnent les touches presque précipitemment comme par crainte d'une quelconque punition ou d'un quolibet.
Mais en place d'une moquerie on lui demande de continuer à jouer.

Trop tard, quelque chose est rompu, elle refuse, se lève et reprend ses affaires.Tout le monde sort de la léthargie d'écoute dans laquelle on s'était plongés.
Il faut qu'elle aille fumer une clope. Elle s'en va, nous laissant encore un peu abasourdi.

"De toute façon, c'était nul ce que j'ai fait"
 
Me by Vin's
Me by Pit

Posté par slight à 21:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Lettre au piano Elle jouait au piano.D'une main,

Nouveau commentaire